J’ai pris du temps (poème)

J’ai pris le temps d’écouter le bruit du silence

Au-delà du vacarme que produit l’ambiance

Cette mélodie qui émeut et transcende.

Elle inspire le calme, la douceur et la patience

Elle incarne à elle seule la grandeur et l’opulence.

 

 

J’ai pris le temps d’écouter le chant des oiseaux

Ces grands artistes, dont la nature nous a fait cadeau

Ces belles voix qui emportent nos plus lourds fardeaux.

 

 

J’ai pris le temps de compter les étoiles dans les cieux

Ces merveilles surnaturelles qui enchantent les yeux

Ces lumières sublimes qui nous rendent tout joyeux.

 

 

J’ai pris le temps de contempler au ciel, les couchers de soleil

Rien de plus beau, que lorsqu’il se produit un arc-en-ciel

Ce mélange de couleurs qui illumine, tel une étincelle.

 

 

J’ai pris le temps de voyager de découvrir et d’explorer

Je me suis frotté aussi bien à la chaleur, qu’à l’humidité

Je me suis laissé porter par le vent des montagnes d’Atlas

J’ai glissé sur les dunes de sable désertiques du Sahara

Je suis venu, j’ai vu, j’ai vécu

J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai aimé.

 

 

J’ai pris plaisir à partager la joie et l’innocence des gamins

Ces petits êtres mignons que j’ai croisés sur mon chemin,

Grace à qui j’ai découvert un amour vrai et sans jugement

Et surtout, j’ai appris à aimer comme un tout petit enfant.

 

 

J’ai pris la peine d’aimer les humains tels qu’ils sont

Avec leurs défauts, leurs faiblesses et leurs démons

J’ai compris que nul n’est parfait, et acquis pour de bon

Les Hommes sont aussi volatiles qu’une fibre de coton.

 

 

J’ai pris le temps d’observer et comprendre les mystères de la vie.

J’ai découvert que les grandeurs de l’univers s’étendent jusqu’à l’infini

J’ai compris que la vie en elle-même est le plus beau des miracles,

Et qu’elle vaut la peine d’être vécue comme le plus grand des spectacles.

 

 

J’ai pris la peine de caresser la vie

En la serrant si fort toute la nuit

De ses orgasmes, elle m’a fait jouir

De son charme, elle m’a séduit

De ses paroles, elle m’a instruit.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *